Par la voix !

couv-par-la-voixde Christophe Tostain, pièce contemporaine écrite pour la jeunesse...

CREATION 2011, à voir en famille
à partir de 6 ans.

Roseline est une enfant de presque 10 ans elle vit avec un gros souci : elle est dotée d'une voix de cochon.Le moindre son issu de sa bouche pique le creux de votre oreille comme une méchante ortie, alors un soir, elle décide d'enfermer sa voix dans un endroit secret et de ne plus jamais parler. C'est alors que sa petite voix intérieure, voix de l'intime s'emballe, frappe à la porte, lui joue des tours...

 

parlavoix

 

DISTRIBUTION:

Virginie Barthélémy : comédienne-chanteuse.

Valérie Leconte: comédienne.

Olivier Chambon: metteur en scène, comédien.

Sylvain Lafourcade: créateur-son, régisseur général.

Michel Pradillon: créateur lumières.

Christian Coulomb: accessoiriste.

 

L’auteur :

C’est en 2001 que Christophe Tostain est remarqué par le comité de lecture du théâtre de la Colline. Il obtient une aide à l’écriture auprès de la DMDTS en 2002.
« Par la voix ! » est sa première écriture destinée au jeune public et publiée en 2009 aux : Éditions Espace 34. Ce texte est sélectionné par l’Ambassade de France au Maroc pour le prix « roman jeunesse 2011 » ayant pour thème le théâtre. Ce concours est destiné aux écoles françaises et marocaines.
Christophe Tostain est par ailleurs comédien formé au théâtre école du passage dans la classe de Niels Arestrup.
Il est metteur en scène et directeur artistique de la compagnie du Phoenix à Caen.


Les mots des éditeurs et des critiques littéraires :

L’auteur nous livre ici un texte imagé qui brode un univers poétique porté par les sonorités. Pièce tout en finesse subtile et tendre. À travers le silence choisi par l’enfant d’autres mondes s’ouvrent : l’imaginaire, le langage des signes, la musique et les différents usages de la voix, voix chantées, jazz, classique, traditionnelle, primitive ou contemporaine.
Le récit entrecoupé de monologues pose la question de l’oralité et de la théâtralité à plusieurs voix.


Roseline, Rosie, Roselou :

C’est le personnage principal en proie à un avatar, elle a une voix de cochon.
Insupportable pour de multiples raisons que l’on comprendra aisément et qui la plonge dans une tragi-comédie subie dans son rapport aux autres et à elle-même ; elle décide de se taire et d’enfermer sa voix dans un petit  coffre-fort. Les conséquences de ce silence choisi sont immédiates. Sa petite voix intérieure, voix de l’intime s’emballe, frappe à la porte, lui joue des tours.
L’orthophoniste d’abord puis la famille de Rosie ensuite venue au grand complet pour fêter son 10ème anniversaire n’arriveront pas à l’aider. Il s’agit bien ici de dépasser ce qui est vécu comme un handicap.
Roseline  ne trouve alors qu’un seul refuge, le rêve. De drôles de rêves la submerge, son imagination prend le dessus. Le petit square en bas de chez elle devient : «  le théâtre de spectacles étonnants ». De sa fenêtre, elle voit passer tour à tour un cheval blanc,  un cochon vert, un cactus rouge et entend la voix d’une femme puis découvre une silhouette très fine tout en rouge et noir qui l’invite à suivre ce cortège dans la forêt bien sûr, là-bas, où tout ce qui est profond se joue finalement pour re-jouer la scène primitive présente dans tous les contes.
Au bout de l’épreuve, du voyage initiatique, Roseline est prête à accueillir toutes les voix du monde, toutes différentes, gardées précieusement dans de petits coffrets au fond d’une cabane improbable par cette femme justement, une vieille enfant qui meure, s’éteint une fois son œuvre accomplie.
C’est finalement, par un matin radieux que la toute nouvelle Roseline, maintenant Roselou, retrouve sa chambre. Son fameux coffret peut accueillir aujourd’hui des pétales de roses, de toutes les couleurs. Les années passent et Roselou devient  une grande chanteuse.
Olivier Chambon



Olivier Chambon

Metteur en scène – Comédien

Licence de philosophie
Conservatoire d’art dramatique de Montpellier.
Il Joue, entre autres, Marivaux, Molière, Adamov, Peter Handke, Guy Vassal, Nazim Hikmet, Louis Guilloux, Brecht, Hugo Klauss, Philippe Dorin, Jean-Paul Sartre …
Il enregistre pour France Culture des dramatiques aux côtés de François Perrier, Christiane Cohendy, Jean-Marc Bory, André Wilms, Nathalie Cerda. Il tourne pour France 2 et Arte.
Il rencontre Viviane Théophilidès en 1990 et crée avec elle deux spectacles : « François d’Assise » et «  Lala et le cirque du vent » d’Anne Sylvestre.
Il joue plusieurs spectacles jeune public  où il apprend la marionnette.
En 2002, il crée avec Valérie Leconte la compagnie Parabolik. Il réalise alors sa première mise en scène avec la pièce de Nathalie Papin « Mange-moi », puis interprète le rôle du prince charmant dans la « Blanche-Neige » de Robert Walser, spectacle créé à Fécamp au centre de création artistique en 2005. Il propose ensuite à Viviane Théophilidès de devenir auteur associé à la Compagnie Parabolik. Deux spectacles naissent de cette collaboration  : « Niglou le porte bonheur » et « Conte d’hiver et de neige » joué au Théâtre National de Nice, au Grand bleu à Lille, au Gyptis de Marseille, à la Chapelle des Pénitents blancs d’Avignon. Il est artiste associé au Tam Tam Théâtre de Juin 2009 à juin 2010.
Et travaille avec la Cie Issue de secours et la Cie Les pieds dans l'eau.


Valérie Leconte
Metteuse en scène - Comédienne


Conservatoire d’art dramatique de Rennes.
Elle effectue des stages avec Oleg Koudriakov du Gitis de Moscou :  Tchekhov et la tradition musicale et avec Emma Morin : autour de la poésie.
Elle joue sous la direction de divers metteurs en scène Goldoni, Marivaux, Molière, Claudel, Philippe Dorin…et plusieurs spectacles jeune public.
En 2002, elle crée avec Olivier Chambon la compagnie Parabolik, interprète le rôle d’Alia dans « Mange-moi » de Nathalie Papin, le rôle de « Blanche-Neige » dans la pièce de Robert Walser, la  fée des bois dans « Conte d’hiver et de neige » tournée qui s’achève en 2008 au Théâtre National de Nice.
Elle est artiste associée au TamTam Théâtre d’août 2009 à juin 2010. Comédienne depuis 17 ans, elle mène plusieurs projets pédagogiques auprès de différents publics allant de la maison d’arrêt de Cherbourg à l’ARIMOC du Béarn en passant par les collèges et les lycées.  


Sylvain Lafourcade
Régisseur général et ingénieur du son


Il sillonne les routes depuis plus de vingt comme régisseur général avec une solide spécialisation dans le domaine du son. Il est régisseur son pour la comédie musicale d’Anne Sylvestre : « Lala et le cirque du vent », spectacle en tournée sur les scènes nationales françaises pendant trois ans. C’est lors de cette tournée qu’il travaille avec Olivier Chambon.
Il conçoit et met en place un système sonore pour «  Scattered crowds » de W. Forsythe. Il effectue les tournées internationales pour la Compagnie 111, Tattoo théâtre, Didier Marouani and Space, Alfrédo Arias… en Europe, Asie, Amérique du Nord et du Sud. Il est en charge de la sonorisation pour le Gypsy jazz festival de Nouméa et de nombreux festivals : Le chaînon manquant , Boudu la jongle…
Il est aussi régisseur son en accueil au Théâtre Garonne et Sorano de Toulouse.
Il crée des bandes-son pour des Compagnies toulousaines : Le Cie du 4, Inocentia inviolata, Tattoo théâtre, Cie Wejna, Cie Folavril…


Virginie BARTHELEMY
Comédienne et chanteuse

Virginie BARTHELEMY débute en 1993 dans Marat-Sade (Théâtre Icare-Ch.Rouxel).
Elle joue Marivaux, Pinter, L'Instruction, pièce de Peter Weiss sur Auschwitz, crée plusieurs spectacles musicaux avec le Pré Perché, puis de rue avec la Cie Tuchenn dont Le Marché aux Paroles (Prix de la Création Bretagne 1998), interprète la Reine dans Blanche-Neige de Robert Walser sous la direction de Viviane Théophilides, Stabat Mater Furiosa de Jean-pierre Siméon, tourne avec Marc Jolivet pour France 3, met en scène Mamies Blouse de Thérèse Contival, Les Histrions de Marion Aubert...
Formée au clown (Mario Gonzales, puis Albert Solal - Clown hospitalier), elle travaille le chant polyphonique et l'improvisation vocale jazz (Nasrin Pourrhosseini, le Quartet Buccal), la tragédie (Françoise Bette), la danse Butoh avec Leone Cats Baril, le conte...
Actuellement, en plus de son duo a cappella Les Soeurs Crécelle en Vrai, elle collabore avec le théâtre Amok sur des intermèdes de musique improvisée, le Baloche du Contre Monde, et le Théâtre d'Ici ou d'Ailleurs pour A ciel ouvert, paroles et musiques de et autour des Roms.


Michel Pradillon
Création lumières


Depuis plus de vingt ans, il réalise des créations lumières pour le théâtre, la danse ou la musique. Il travaille notamment avec la Cie Wejna, les Commandos perçus, au Casino de Paris avec Francis Cabrel, les Fabulous troubadours, la Cie Lux Art, la Cie du Quatre, Tahiti Tiki Théâtre Maohi…
Il est aussi régisseur de tournées et de festivals comme « Ca bouge encore » à Toulouse.


Dossier pédagogique sur simple demande.


Production: Théâtre Chat Bus
Co production: Agora-Billère, Scène de pays d'Orthez.
Partenaires: Ville de Pau, Conseil Général 64.
Création: octobre 2011.